Dessiner des cheveux avec Inkscape

Chris est un utilisateur confirmé et un dessinateur talentueux. Il explique sur son site comment créer des cheveux avec Inkscape. Je vous en fait une traduction.

L’article original est à cette adresse.

Cet article a pour but de montrer les possibilités de créer des structures complexes, par exemple, des cheveux, avec Inkscape.

Attention : le CPU de votre PC sera fortement mis à contribution, ces manipulations peuvent faire ramer Inkscape ainsi que tout votre PC.

1. Préparer le modèle

Ouvrez un nouveau canevas. Tracez avec l’outil de Bézier une ligne de 700 px de long qui va nous servir de guide. Pour savoir comment fonctionne l’outil de Bézier je vous renvoi à cet article.

Convertissez cette ligne en courbe : Avec l’outil Sélection , sélectionnez la ligne. Cliquez sur l’outil Nœud , puis sur présent dans sa barre d’option. Rajoutez-lui des nœuds : Extensions > Modification du chemin > Ajouter des nœuds.

Une boîte de dialogue s’affiche. Entrez le chiffre 5,0. Lancez un jitter nodes : Extensions > Modification du chemin > Déplacer les nœuds aléatoirement. Une fenêtre s’affiche…

L’auteur n’indique pas le chiffre, faites des tests. Voilà le résultat :

Réduisez horizontalement le résultat jusqu’à obtenir une largeur de 10 pixel pour 150 pixel de hauteur.

Pour réaliser cela, utilisez l’outil Sélection et aidez-vous de sa barre d’option afin de visualiser la longueur et la hauteur de votre objet sélectionné. Le résultat obtenu servira de mèche de cheveux. Ajoutez encore des noeuds de la même façon que précédemment. Chris indique que sa courbe contient à ce stade 2484 noeuds. De mon côté j’en obtiens 1557. J’espère que le résultat sera tout de même à la hauteur.

Selon la chevelure que l’on souhaite avoir, il existe plusieurs possibilités, en fait autant que les options de l’effet (sublime) Pattern along a path. Pour utiliser cet effet il nous faut un chemin souple qui servira de base, de squelette à notre mèche. Il faut tracer avec l’outil de Bézier (par exemple) le mouvement que l’on souhaite donner à la mèche. Par exemple une sorte de S , et une sorte de C aussi.

Sélectionnez notre base (basicpattern) et le S ou le C puis lancez Pattern along a path avec le « C » single streched / sample is vertical :

puis avec le « C » single / sample is horizontal :

puis avec le « S » single streched / sample is vertical :

Cela donne…

Attention : cette manipulation ajoute énormément de nœud, ce qui peut ralentir l’ordinateur. Il est possible de sélectionner un des chemins, puis de faire la combinaison Ctrl+L pour le simplifier.

2. Assembler et couper

Il faut au préalable avoir une idée de la chevelure souhaitée. Dans un premier temps, dessinez le contour de la forme de cette chevelure et couper le bas de cette forme avec un des résultat obtenus. Chercher à placer à droite la meilleure des mèches, coloriez-là en gris. Et ainsi de suite jusqu’à construire entièrement la chevelure. Au final toutes les mèches ont été placés à l’intérieur.

Pour finir, sélectionnez les mèches puis la chevelure et faite Objet > Découper > Définir afin que les mèches ne dépasse pas de la chevelure (sauf au niveau des pointes).
La réalisation de cet article demande du temps mais le résultat est vraiment impressionnant.

Voici la réalisation de Chris

Réaliser un effet de bois

Préambule

Le premier exemple a été montré sur le forum Inkscape allemand par « Coco » (Chris).
Maintenant à nous (les captures sont celles de Chris).

Le point de départ

Voici une photographie d’une planche de bois qui a servi à l’inspiration.

La réalisation

Activez l’outil Calligraphie (Ctrl+F6). Selon la taille de votre canevas, vous devez réaliser des petits traits fin. Essayez avec ces paramètre :
Largeur : 8 – Mincissement : 0,33 – Angle : 45 – Fixité : 0,9 – Inertie : 0,01 (et 0 pour le reste).

Pour mieux simuler les fibres du bois, activez l’icône qui permet de supprimer la couleur lors d’un chevauchement des chemins et sous-chemins. Cette icône se situe dans la boîte de dialogue Remplissage et contour (Maj+Ctrl+F).

Les ajustements

Maintenant le dessin doit être réajusté aux dimensions désirées. Avec l’outil Sélection (F1), placez vos lignes au-dessus de l’objet qui sera en bois et utilisez l’opération booléenne Intersection (Menu Chemin > Intersection).

Petits trucs

Placez un fond plus clair que les lignes qui servira de couleur de base à l’objet en bois.
Utilisez un léger dégradé sur les lignes.

Variations à l’infini
Quelques clics et les couleurs varient…

Le stupéfiant travail de Chris

Il a vu cela… Et il a réalisé cela

Tadam ! Le making-of