Soutenez Synfig Studio, logiciel d’animation vectorielle

Synfig StudioAprès Tupi c’est un autre logiciel libre d’animation vectorielle qui lance une campagne de financement : Synfig Studio. Ce logiciel n’est pas tout jeune, prometteur depuis bien longtemps mais n’avait jamais réussi à passer le cap d’une version stable, fonctionnelle.

Dernièrement la fondation Shuttleworth (comme Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical et initiateur de la distribution Ubuntu) s’est penchée sur le berceau de Synfig Studio et lui offrit un financement de 5000 $. Ce qui permit l’embauche de Ivan Mahonin à plein temps pour développer Synfig. Actuellement l’équipe de Synfig peut payer Ivan jusqu’au 1er novembre 2013 et lance une campagne pour financer Synfig en novembre.

La somme demandée peut paraître légère (500 $), mais la volonté des développeurs de Synfig est d’impliquer les utilisateurs tous les mois à la fois pour le financement mais aussi pour la gouvernance et influer sur la direction prise par le logiciel.

Important : notez que les sommes seront versées à Synfig même si l’objectif n’est pas atteint !

Voici quelques exemples réalisés avec Synfig Studio.

La récente Demoreel 2012 (merci Ronan pour le commentaire)

et quelques vidéos plus anciennes

 

4 réflexions au sujet de « Soutenez Synfig Studio, logiciel d’animation vectorielle »

  1. Pourquoi avoir mis dans l’article, ces vidéos qui datent de 2009 ?
    Depuis il y a des animateurs qui ont produit des trucs plus sympas avec Synfig; la demoreel 2012 est dans la gallery du site officiel.
    Pour moi, il n’y a pas photo.
    Synfig est très clairement le plus avancé des outils d’animation libre dans cette catégorie du vectoriel.

  2. Merci de nous faire découvrir synfig. Je l’avais testé il y a quelques années, mais celui-ci n’était pas encore très stable. J’avais aussi remarqué le logiciel Ella (http://doc.ubuntu-fr.org/ella) celui-ci était très prometteur, mais j’ai l’impression que le développement c’est arrêté depuis.

    Synfig Studio en développement actif est une sacrée bonne nouvelle pour le monde libre, car sur le terrain de l’animation vectoriel il me semble que c’est le seul qui se rapproche le plus de flash. En plus, leur site et documentation sont en français, c’est super 🙂

  3. Ce logiciel a les inconvénients de ses avantages:
    – L’animation est facilitée par le mode vectoriel grâce notamment à la technique du morphing.
    – Ce type d’animation à tendance à inciter l’utilisateur à peaufiner les moindres détails de trajectoire ce qui le conduit à ne pas privilégier ses placements sur la timeline.

    Résultat: Bon nombre de ces animations semblent lentes malgré leur fluidité remarquable.

    Je pense que ce soft est capable de petits prodiges entre les mains d’animateurs talentueux et pour ceux qui voudraient s’y essayer, je ne peux que vous conseiller de privilégier les placements dans le temps. Sachez également qu’il y a un système de cache en arborescence un peu « sioux » en ce qui concerne l’héritage des calques parents (certaines choses sont héritées, d’autres non).

    Le gros point négatif de ce soft est le problème du plantage lorsqu’on zoom sous Windows 64 bits, mais ce sera certainement bientôt corrigé.

    Je regrette aussi qu’on ne puisse pas importer/exporter les images fixes vers Inkscape qui est à mon sens beaucoup plus souple pour ce qui est de dessiner en vectoriel.

Répondre à Ronan Ducluzeau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *