Sortie de Blender 2.67

Blender 2.67 vient de sortir, avec encore une fois de nombreuses nouveautés, dont certaines attendues depuis longtemps (notamment par votre humble serviteur). En particulier, le moteur de rendu Freestyle a été officiellement intégré dans la branche principale, et des outils dédiés à l’impression 3D positionnent Blender comme un outil particulièrement incontournable.

Les nouveautés, non exhaustives, sont récapitulées ci-dessous:

  • Le moteur de rendu Freestyle est enfin intégré. Si on peut depuis longtemps l’utiliser avec des versions spéciales de Blender, ce moteur de rendu non réaliste est enfin pleinement intégré à Blender. Il permet de faire du rendu de traits à partir de votre scène 3D, avec de nombreux effets de style possibles (pointillés, variations d’épaisseur, de couleur…). Cela est particulièrement utile pour les rendus de type dessin animé (toon) mais aussi la visualisation technique ou les rendus d’architecture.

ATV buggy par Rylan Wright (RONIN). CC BY

Rendu d’archi avec Freestyle from Viralata on Vimeo.

  • Les brosses de peinture ont été nettement améliorées, avec un plus grand nombre d’outils partagés entre les brosses de peinture et de texture.  On dispose maintenant aussi d’un mode Stencil (pochoir) pour les textures. On peut très facilement déplacer, tourner et mettre à l’échelle ce pochoir dans la vue 3D et peindre sur celui-ci.

La peinture de texture en mode Stencil

  • Les outils de Motion Tracking ont été améliorés et accélérés grâce à l’utilisation d’une nouvelle bibliothèque Ceres.
  • Une boîte à outils pour l’impression 3D a été ajoutée sous forme d’addon. Vous pourrez donc vérifier vos modèles (points isolés, épaisseur, faces distordues…) et exporter en un clic vers les formats les plus courants pour l’impression. Un outil d’analyse de maillage permet en outre de visualiser en 3D les porte-a-faux, distorsions, angles trop obtus et épaisseurs trop faibles. Enfin, une règle permet de mesurer des distances et des épaisseurs, avec un accrochage possible aux points, faces et arrêtes.

Visualisation des porte-à-faux (Overhang)

  • Concernant Cycles, la principale nouveauté est le matériau SubSurfaceScattering (SSS) pour simuler des matériaux de type cire, lait, ou peau. Quelques améliorations et accélérations sont aussi au rendez-vous.
  • Quelques outils de maillages supplémentaires :
  • Inset de faces individuelles (il me manquait celui-ci),
  • Poke pour diviser une face à quatre côtés en triangles suivant les diagonales.
  • Knife Project permet de découper un maillage en fonction de la projection d’un autre objet depuis la vue courante.
  • Il est possible maintenant de créer des nœuds personnalisés en Python, et l’on peut afficher plusieurs fenêtres de nœuds indépendantes.
  • Enfin, dans le Compositer, il est possible de ne « compositer » qu’une partie des nœuds Viewer pour gagner du temps.

Bien sûr, de très nombreux bugs ont aussi été corrigés.

Liens utiles:

Une réflexion au sujet de « Sortie de Blender 2.67 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *