Inkscape 0.47 et les filtres SVG prédéfinis

Autre nouveauté notable, Inkscape 0.47 embarque un beau paquet de filtres prédéfinis que vous pourrez utiliser directement sur vos objets, sans vous poser la question (épineuse !) de leur création.

Rappels sur les filtres SVG

Rappelons que les filtres SVG permettent, en combinant des primitives simples (flou, remplissage, turbulence…) d’obtenir des modifications plus ou moins complexes du rendu des objets auxquels ils s’appliquent. Ils reprennent en partie les filtres d’image contenus dans le menu Effets>Image Raster (en 0.46) ou Extensions>Images matricielles (0.47), mais à la différence de ces derniers, qui s’appuient sur ImageMagick, les filtres SVG ne sont pas destructifs et peuvent donc être enlevés n’importe quand de l’objet, même si celui-ci à subi d’importantes modifications.

Les filtres SVG, définis dans la spécification SVG 1.1 (elle prévoit en tout 16 primitives ; deux seulement, feTile et feComponentTransfer, n’ont pas encore été implémentées dans Inkscape), ont été introduit dans la version 0.45 du logiciel. Mais jusqu’à présent, il fallait les réaliser à la main avec l’éditeur de filtres, ce qui n’est franchement pas simple, ou télécharger les créations disponibles sur le web (relativement peu nombreuses).

Merci Ivan !

Mais Ivan Louette, un passionné qui passait par là, a trouvé judicieux de se lancer, après quelques essais proposés sur sa galerie Open Clip Art, dans la création massive de filtres. Et depuis qu’il est parti, plus moyen de l’arrêter ! À l’heure actuelle, la version en développement contient plus de 170 spécimens uniques, répartis dans 17 catégories. Du coup, tout cela étant devenu trop volumineux pour le menu Effets où ils étaient prévus initialement, les filtres ont été déplacés dans un menu rien qu’à eux, nommé (sans surprise) Filtres. Et puis tant qu’ils y étaient, les développeurs en ont profité pour y déplacer les entrées Éditeur de filtre et Supprimer les filtres, qui étaient précédemment hébergés par le menu Objets. Mais tout ça c’est de la popote, et ça ne nous montre rien de bien concret.

Le nouveau menu Filtres

Le nouveau menu Filtres

Quelques exemples

Je n’ai pas trop envie de vous montrer de capture ici. D’abord, il faudrait choisir, et c’est trop dur. Et puis c’est l’occasion de vous amener à visiter le manuel officiel sur le site FLOSS Manuals (si vous voulez nous aider à compléter le manuel, ou simplement le relire, votre aide est bienvenue…). Tous les filtres prédéfinis y sont documentés (opération en cours !) par leur auteur lui-même. Vous y retrouverez, pour chaque filtre, une capture, une petite explication et quelques détails sur le paramétrage, dès fois qu’il vous viendrait à l’idée d’aller tripatouiller à l’intérieur…

Bon, allez, juste une, pour vous faire plaisir.

Le filtre bosselage TSL

Le filtre bosselage TSL

Et pour modifier un filtre ?

Bon, puisque vous insistez, ce n’est pas si compliqué. Il suffit d’ouvrir la boîte de dialogue qui va bien à partir du menu Filtres>Éditeur de filtres. Après, c’est un peu plus touffu, et il est préférable de suivre les instruction dans la documentation d’Ivan pour savoir où aller exactement (pour en savoir un peu plus sur l’éditeur de filtres, voir également le récent tutoriel du site Dom-web.net).

Modifier un filtre

Modifier un filtre

La capture précédente montre la décomposition du filtre ABC>Agitation. Comme l’ensemble des filtres du sous-menu ABC, il est extrêmement simple, et peut servir de base à des filtres plus complexes, ou être additionné à d’autres filtres.

Les filtres des autres sous-menus sont souvent plus compliqués. Ils contiennent des primitives qu’il est préférable de laisser fixes (à moins de vouloir faire un effet vraiment très différent), et d’autres que vous pouvez ajuster pour diminuer ou renforcer l’effet désiré. Pour certains filtres, des indications (succinctes) sur ce point précis sont disponibles dans la barre d’état et d’informations lorsque vous survolez le filtre dans le menu.

Après, tout dépend de votre inspiration !

12 réflexions au sujet de « Inkscape 0.47 et les filtres SVG prédéfinis »

  1. Merci Nicolas !

    Je voudrais préciser à l’attention de tous ceux qui auraient envie d’utiliser plusieurs filtres sur un même objet en les superposant sans les mélanger, que c’est permis ! Il suffit, tout en gardant l’objet sélectionné, de presser Ctrl+G après avoir appliqué le premier filtre, ce qui crée un groupe contenant seulement l’objet en question (hé oui, comme des sociétés d’une personne, on peut créer des groupes contenant un seul objet…). Ensuite on en applique un second et si on ouvre l’Éditeur de filtres on s’aperçoit que là, les deux filtres sont restés bien séparés. C’est très facile à éditer et ça reste très propre au niveau du code.

    ivan

  2. Pier Luc, je ne sais pas si ce nouveau menu était parfaitement judicieux (ce n’est pas moi qui en ai décidé ainsi mais Bulia Byak, un des plus actifs développeurs d’Inkscape), mais du point de vue ergonomique c’était un peu meilleur en tous cas de regrouper « Éditeur de filtres » et « Supprimer les filtres » sous le menu « Filtres ». Mais celà fait apparaître d’autres questions (qui d’ailleurs ne manquent pas d’intérêt), ce qui est inévitable quand on doit faire de l’ergonomie « à vif » dans un truc en pleine évolution. Classifier le vivant, grand rêve des biologistes, ne sera jamais achevé ni définitif 😉 N’oublie pas toutefois que si tu as des idées en matière d’ergonomie, elles sont toujours les bienvenues, et je le dis ici avec enthousiasme et non avec ironie !

    Nico, j’avais oublié de préciser à toutes fins utiles que le filtre duquel tu donnes une image est « Bosselage TSL », qui… comme son nom l’indique donne un effet de bas-relief à l’image en fonction des rapports Teinte-Saturation-Luminance de ses différentes zones. Tous les filtres qui s’en rapprochent sont désormais rassemblés en un seul sous-menu nommé « Bosselages », à visiter à l’adresse suivante : http://fr.flossmanuals.net/bin/view/Inkscape_fr/BosselagesTSL

    À+
    ivan

  3. Je mettrais filtre et effet ensemble. Un filtre semble être une collection d’effets. Alors, ça pourrait être traité sous forme d’arbre. Le filtre et les effets classés à l’intérieur. Pour les détails sur l’effet, ils pourraient être dans une autre fenêtre. Une fenêtre qui s’ouvre par double-clic. Cette arbre pourrait être placé dans un espace au dessus des onglets pour paramétrer le filtre.Il faudrait qu’ils s’arrangent pour qu’ils soit beaucoup plsu compacte que là. En ce moment, ça prend trop de place pour rien. Puis, les panneaux à onglets devraient être plus compactes. Menus et boutons amaigris et espaces entre les options amaigrie.

  4. Pour ce qui est de la traduction en français de ce qui a été nommé officiellement Filter Effects lors de la définition des spécifications du format SVG, là on pourrait à mon avis difficilement faire mieux que l’état actuel. De plus les effets de ces filtres sont analogues à ceux des filtres bitmaps (y compris dans Gimp, Photoshop etc.) comme le précisait Nicolas qui sont aussi des colections d’effets.

    Par contre, au niveau de l’interface on pourrait beaucoup progresser. La taille des icônes a été discutée récemment dans un des sujets de ce blog, celle des textes aussi, et je trouve qu’il y a beaucoup à améliorer à ce niveau.

    Question structuration des fenêtres et des éditeurs, je crois personnellement qu’on va un beau jour devoir prendre exemple sur les éditeurs d’objets des programmes de 3D. Le plus ergonomique que j’aie eu l’occasion d’utiliser est celui de Cinema 4D (qui donne le choix d’ouvrir ou non dans une autre fenêtre le paramétrage des options) dont l’arborescence est d’une clarté exemplaire et d’une logique implacable. La petitesse de ses icônes et leur clarté sont vraiment remarquables aussi ! Et là, on s’aperçoit que la dernière mouture de Xara Xtreme Pro pour Windows (la 5) va exactement dans ce sens avec son éditeur d’objet.

  5. l’interface d’inkscape n’est pas la pire que j’ai pu voir ( j’ai quelque souvenir de photoshop 5 et du fameux 3DSmax : la pire interface possible ) mais pour avoir utilisé cinema 4D quelques temps je confirme que c’est la meilleur des voie possible niveau ergonomie

    ps : l’aide présente dans inkscape est d’une grande aide pour prendre le logiciel en main bravo au créateur et traducteur

  6. L’article est plus neuf mais je réagis quand même :

    Déjà merci pour l’article parce que ça fait 2-3 jours que je trip sur les filtres et que je peste de pas les trouver dans inkscape après avoir lu qu’ils y sont (bon d’accord c’est dans la v0.47^^)

    Miracle, je les ai enfin trouvé.

    Les filtres prédéfinis sont nombreux (216 dans ma version) et surtout dans 1 fichier accessible et propre. (Et comme le monde est petit hier j’éditais des fichiers de filtres d’Ivan Louette sur openclipart en le bénissant pour les sources svg bien clean, j’ai cru reconnaitre la patte^^). Tellement nombreux que j’ai préférer me faire 1 svg à la mais pour tous les afficher ( 😀 au passage bravo firefox et plus opera et encore plus inkscape :D)

    Concernant l’éditeur j’ai pas encore mis la main à la patte, ça à pas l’air très intuitif pour la création (faut dire que c’est très instinctif de toute façon) mais pour l’édition de filtre existant ça à l’air fonctionnelle.

    Je vais pouvoir m’y mettre cet éditeur tombe très bien (déjà les filtres predif sont 1 sources très instructive).

    Bref bon boulot.

    ciao

  7. Merci Thomas !

    La version finale du fichier des filtres est celle-ci : http://inkscape.svn.sourceforge.net/viewvc/inkscape/inkscape/trunk/share/filters/filters.svg?revision=22183

    Je réagis un peu tard moi aussi… Tu trouveras aussi un peu plus d’aide dans la version française de Floss Manuals : http://fr.flossmanuals.net/bin/view/Inkscape_fr/WebHome Désolé qu’elle ne soit pas plus avancée… mais j’ai dû prendre du repos et je redémarre maintenant plus en profondeur mon activité principale, ce qui me laisse peu de temps.

    ivan

  8. Bonjour,
    Petite question technique avec la version 0.47.
    Lorsque j’applique un filtre aquarelle sur un cercle remplit d’une couleur, cette couleur est remplacée par l’effet aquarelle, ce qui est normal.
    Cependant, le nuage aquarelle dépasse de la forme, à savoir, du cercle.
    je cherche à savoir comment faire pour appliquer l’effet tout en le limitant à la forme, c’est à dire au cercle, sans que l’effet ne dépasse de celui-ci.
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordialement

  9. Bonjour à vous

    Respect a Ivan Louette! il y a plein de filtre vraiment super avec inkscape, juste deux trucs qu’ils faudrait améliorés:

    1- la possibilité d’atténuer un effet (sans crée un nouveau calque) – ou bien de faire que le filtre crée automatiquement son calque…

    2- faire un réglage pour les contours –> extérieure – centre – intérieur
    actuellement on ne peu appliquer des contours que en mode « centré » c’est vraiment une perte de temps enorme de créer a chaque fois un double, puis de mettre le contour …

    Franchement je le dit sans arrière pensées: je préfère inkscape a illustrator! Mais a cause de ces petit trucs quand j’ai une affiche a faire avec plein de contours je la fait avec regret sous illus…

    aller, prenez soin de vous!

    Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *