Inkscape 0.46-0.47 le livre

Le livre

J’ai la grande joie de vous présenter mon second livre sur Inkscape ! Oui je parle de second livre car tous les chapitres ont été modifiés, améliorés, enrichis, et même d’autres chapitres sont nés !

Merci

Merci aux acheteurs qui ont permis une seconde édition du livre. Le fait qu’il soit épuisé a permis sa ré-impression. J’en ai profité pour réaliser une mise à jour du livre avec la version 0.46 stable et la version 0.47 en développement. Encore aujourd’hui la version 0.47 du logiciel n’est pas sortie, immanquablement des explications de fonctionnalités manqueront dans le livre, lorsque la 0.47 sortira. Vivement que le livre vous plaise, de cette façon une troisième édition existera et je pourrai alors continuer les mises à jour :).

Merci aux lecteurs qui ont apprécié le livre, qui l’ont commenté. Quelques lecteurs m’ont contactée pour me dire ce qu’ils en pensaient, pour me poser des questions. Ce fut toujours sympathique et instructif. J’ai pu m’appuyer sur les questions récurrentes pour développer certaines parties des exercices. Pourvu que cela dure.

La table des matières

Revenons à cette seconde édition. Voici la nouvelle table des matières :

  1. Introduction
  2. Présentation générale du logiciel
  3. Prise en main rapide
  4. Les outils de forme (et la mise en couleur)
  5. La pseudo 3D
  6. Le cœur du vectoriel : les chemins
  7. Des effets sur les chemins
  8. Inkscape et le texte
  9. Des outils spécifiques
  10. L’Impression
  11. Partage et exportation des fichiers SVG
  12. La communauté Inkscape

Anecdote

Pour la petite histoire, lorsque j’ai rendu le manuscrit (enfin le numéruscrit…bref) il y avait trop de pages. Exit l’exercice qui courrait tout le long du livre et exit le dernier chapitre consacré aux raccourcis clavier. Avec cette mise à jour j’ai atteint le maximum de page du format de la collection : 256 pages.
Le dernier chapitre a été inséré dans le CD-Rom. Les exercices sortiront bien ailleurs sous une autre forme. Ils sont écrit, il n’y a plus qu’à trouver une occasion.

Où le trouver sur le net

Les liens pour l’acheter :
– Chez Pearson
– Chez Amazon
– Chez Fnac

Son contenu

Encore une fois vous trouverez des illustrations en fin de chapitre de graphiste utilisant Inkscape. Merci à eux pour avoir accepté de paraître encore dans cette seconde édition. Mais comme il y a 3 chapitres en plus j’ai fait appel à 3 nouveau talentueux graphistes.

Il m’est toujours difficile de me faire de la pub, alors comme la dernière fois, je vais attendre qu’un site parle de mon livre pour faire un copier collé.

En tout les cas, le livre a toujours la vocation d’être clair, précis, concis et concret. De nombreux exercices et captures du logiciels jalonnent le livre. Dans le CD-ROM vous trouverez les captures des exercices en couleur, leur fichier SVG final et étape. les illustrations en couleurs des artistes et le logiciel pour tout OS.

Les exercices sont tous réalisable avec les versions 0.44, 0.45, 0.46 et 0.47 du logiciel.
Dernier atout de ce livre, j’apprécie la mise en page de cette collection : claire et nette. Comme le vecteur, comme le but de la collection et le mien !

Edit du 2 Septembre 2008 :

Erratum

Hélas, certaines coquilles ont persisté dans la version définitive du livre et celles là me gêne terriblement :

  • page 20, le logo réalisé par Frédéric BOEHLER a été défigurée. Il manque le a à « Maps ». Je vous conseille de visiter son blog pour avoir une idée précise du logo ou alors de regarder dans le CD la version correcte et en couleur. Cela vaut le détour. Ce logo est parfaitement réalisé.
  • page 86, il faut lire Tanguy Mignot, que vous pouvez retrouver sur ses galeries : Flickr ou Behance

7 réflexions au sujet de « Inkscape 0.46-0.47 le livre »

  1. Bonjour,
    Pour plus de liberté pourquoi ne pas publier chez InLibroVeritas ? Là au moins, pas de restrictions en terme de longueur.
    À présent votre éditeur détient les droits et vous ne pourrez sans doute plus publier votre contenu ailleurs ?

  2. En effet le livre appartient aussi à Pearson.
    Je suis très intéressée par ce que fait InLibroVeritas.
    Chez InLibroVeritas, un des soucis est que l’auteur doit payer les impressions. De plus, il me semble que le livre ne pourrai bénéficier d’une aussi large publicité.
    Inkscape édition 1 fut mon premier livre. A ce titre j’ai bénéficié des conseils de l’éditrice (qui voulait un livre pratique et avec qui j’ai longuement discuté du plan de l’ouvrage), ainsi qu’une correctrice orthographique 🙂
    Et surtout ce fut Pearson qui m’a proposée ce projet clef en main. Je n’ai pas vraiment eu de démarche à faire. Un jour j’ai reçu un mail m’invitant à écrire pour Pearson un livre sur mon logiciel préféré…
    Et côté licence libre, j’oeuvre pour le manuel officiel francophone d’Inkscape.

  3. Bonjour,
    Je suis le gérant & fondateur de InLibroVeritas, en tant qu’éditeur, les livres que j’édite à compte d’éditeur ne sont pas financés par l’auteur. Sauf les livres uniques à a carte, mais c’est un cas particulier sur un process particulier.
    Ensuite la visibilité est aussi grande que possible compte tenu de ma taille : 5000 libraires, amazon, alapage, dillicom…
    En tout cas merci de vous intéresser à ce que nous faisons.

  4. Ah, je n’avais pas vu que vous éditiez des livres à « compte d’éditeur ». Je pensais que c’était uniquement des offres aux particuliers. Merci de votre attention.

  5. hmm une nouvelle version du livre, je vais aller faire un tour à la librairie. 🙂
    Très bon ouvrage pour prendre en main le soft!

    Pour ce qui est de InLibroVeritas… me suis dit la même chose que libre fan.

  6. Bonjour,
    Pour la publication d’un article dans une revue spécialisée, j’ai l’intention d’associer au texte, écrit dans OpenOffice 3.0 Aqua,plusieurs cartes vectorielles de « la cartothèque » du site  » http://histgeo.ac-aix-marseille.fr/ « . Hélas, le logiciel Draw est très sommairement expliqué, même dans les livres « Open »et je suis à la peine, surtout avec la pratique des calques. J’ai découvert avec bonheur votre ouvrage « Inkscape »,traitant de la pratique du logiciel de dessin éponyme, à partir duquel Open Office se serait inspiré pour Draw.Puis-je, après étude de votre livre bien évidemment, charger des cartes en vectoriel, format EMF ou ODG,ou AI7, comme décrit plus haut, les associer, les documenter par un tracé, des symboles divers, des noms,des couleurs,et ensuite revenir dans OpenOffice Writter pour présenter ce travail à mon texte?
    Encore merci pour votre contribution à rendre l’apprentissage agréable et possible pour les personnes âgées…aussi.Cordialement Jacques Dessus.

  7. Bonjour,
    Ce message s’adresse à Elisa que je félicite pour l’engouement à l’enseignement est perceptible dans ce livre, bravo!
    J’a commencé chacun des exercices sous Windows mais je viens de passer sous Mac et je comptais poursuivre mon apprentissage tranquillement…sauf que Inkscape ne reconnaît pas le clavier et je ne peux ni entrer des cotes, ni utiliser l’outil Texte…
    Aucune de mes recherches ou réglages n’ont permis de résoudre ce frustrant problème.
    Vers qui dois-je me tourner? l’anglais n’est pas mon fort alors un petit coup de main serait le bienvenue…

    Merci beaucoup,

    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *