Débuter avec Salome

Installer Salome.

Parviendrez-vous à installer Salome avec un gestionnaire de dépôts ? Au moment de la rédaction de ce tutoriel (février 2011), cela s’est avéré difficile avec la distribution de Linux utilisée, mais il est probable que ça évolue. J’ai tenté une installation avec Synaptic, étant sous une distribution de type Debian. Lors de l’installation, Synaptic me demandait de désinstaller quelques fichiers. A cause des conséquences pour d’autres logiciels, j’ai renoncé à cette solution.

Le site http://www.salome-platform.org/download propose les sources de Salome, les binaires (pour processeurs 32 ou 64 bits) adaptés à diverses distributions de Linux. L’accès au téléchargement nécessite un login et un mot de passe, à se procurer à l’adresse http://www.salome-platform.org/join_form. En téléchargeant les Universal binaries for Linux, vous obtenez une archive volumineuse au format .tgz, laquelle décompressée engendre un dossier occupant 1,2 Go. Salome démarre en tapant /home/votre_dossier_personnel/Salome-V5_1_5_32bit/runSalome dans une fenêtre de terminal. Bien sûr, rien ne vous empêche de modifier le nom et l’emplacement du dossier d’installation, de créer une icône sur votre bureau pour lancer directement le logiciel.

Une autre solution consiste à se tourner vers CAE Linux. Ce live DVD, proposé sur le site http://www.caelinux.com/CMS/, contient de nombreux logiciels de mécanique, dont Salome. La dernière version de CAE Linux fonctionne sur les ordinateurs avec processeur 64 bits. Pour un processeur 32 bits, vous devrez vous contenter de la version 2008 de CAE Linux. Pour télécharger l’image iso du DVD, vous devez, au préalable, demander un login et un mot de passe.

Ouvrir et visualiser une pièce.

Le logiciel étant démarré, commençons par configurer la langue. Sélectionnez le menu File / Preferences. Vous obtenez la fenêtre ci-dessous. Sélectionnez fr comme Language, cliquez sur le boutons Apply puis OK. Quittez et redémarrez le logiciel pour que la modification de la langue devienne effective.

vis01

Le menu Fichier / Ouvrir permet de choisir le dossier et la pièce à afficher, au format .hdf qui est le format natif.

vis02

Sélectionnez le module Géometry de Salome puisque c’est avec ce module que nous allons continuer.

vis03

A ce stade, vous serez probablement surpris de ne pas voir votre pièce apparaître dans la zone de visualisation.

Un peu de patience !

Une pièce étant modélisée à partir de plusieurs volumes, le menu Affichage / Afficher tout permet de voir l’ensemble formé.

Le menu Affichage / Mode de visualisation / Ombrage permet de voir la pièce sous forme volumique au lieu de la forme filaire. Pour que la pièce occupe la plus grande partie de la fenêtre de visualisation, cliquez sur le bouton Tout afficher.

vis04

Deux remarques avant de continuer :

  • Il est possible de visualiser séparément chaque élément d’une pièce, avec un clic droit de la souris sur l’élément en question dans l’arbre de construction, et en sélectionnant l’option Afficher uniquement.
  • Les formats .stp, .igs, .sat et .brep peuvent être importés avec le menu Fichier / Importer.

Le système de commandes par défaut permet de mouvoir la pièce afin de la visualiser sous n’importe quel angle.

  • Pour tourner la pièce :
    Maintenez la touche Ctrl du clavier enfoncée, appuyez sur le bouton droit de la souris en la déplaçant.
  • Pour translater/déplacer la pièce :
    Maintenez la touche Ctrl du clavier enfoncée, appuyez sur le bouton central de la souris en la déplaçant.
  • Pour rapprocher ou éloigner la pièce :
    Maintenez la touche Ctrl du clavier enfoncée, appuyez sur le bouton gauche de la souris en la déplaçant ou, plus simplement, faites tourner la molette de la souris.

En outre, quelques boutons du tableau de bord permettent de modifier la vue :

  • vis10 Déplacer la pièce.
  • vis11 Tourner la pièce.
  • vis12 Vue de face de la pièce.
  • vis13 Afficher ou cacher les trois axes.
  • vis14 Changer le système de commandes pour visualiser la pièce.

A gauche de la fenêtre, vous distinguez l’arbre de construction. Il montre la procédure choisie pour modéliser la pièce. Il se complète au fil des travaux.

vis05

Si vous utilisez le live DVD CAE Linux, vous trouverez quelques exemples de pièces dans le dossier /union/opt/helpers/docs/tutorial/. Sinon, vous pouvez télécharger deux exemples de pièces, récupérés sur le DVD CAE Linux, en cliquant sur les liens pipe.hdf et piston.hdf.

Modéliser une pièce.

Sélectionnez le menu Fichier / Nouveau puis le module Géométry.

Nous allons utiliser essentiellement deux menus :

  • Nouvel objet pour dessiner des points, des lignes, des volumes.
  • Opérations pour fusionner ou soustraire des volumes.

Les principales fonctions de ces menus sont accessibles directement par des boutons sur le tableau de bord :

  • mod01Dessiner un point, un segment ou un cercle.
  • mod02 Créer un parallélépipède, un cylindre ou une sphère.
  • mod03 Générer un volume en déplaçant un profil en translation ou en rotation.
  • mod04 Fusionner ou soustraire deux volumes.

Avec Salome, on ne peut pas, par exemple, dessiner d’emblée une ligne.

Sachant qu’une ligne passe par deux points, il faut d’abord créer les deux points.

En définitive, cette procédure s’avère logique et la perte de temps, par rapport à une méthode plus directe, reste minime. Pour modéliser un exemple de pièce, nous allons :

  1. Dessiner un profil.
  2. Créer le premier volume en translatant le profil.
  3. Arrondir les arêtes vives du volume obtenu.
  4. Créer un cylindre.
  5. Soustraire les deux volumes.

Dessiner un profil.

Sélectionnez le menu Nouvel objet / Esquisse 2D, pour obtenir la fenêtre :

mod11

En bas, à la rubrique Valeurs, entrez respectivement les points de coordonnées : (0; 0), (80 ; 0), (80; 20), (40; 40) et (0; 40).

A chaque fois, cliquez sur le bouton Appliquer.

Pour le dernier point, cliquez sur le bouton Fermer le contour et valider. Vous obtenez :

mod12

Sélectionnez le menu Nouvel objet / Construire / Face, pour obtenir la fenêtre :

mod13
Sélectionnez Contour 1 dans l’arbre de construction puis cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer. Votre contour a permis de créer une face.

Créer le premier volume en translatant le profil.

Le profil étant créé, il faut le déplacer selon une direction à définir. Sélectionnez le menu Nouvel objet / Objets de base / Vecteur pour obtenir la fenêtre :

mod21

Entrez 10 pour Dz puis cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer.

Sélectionnez ensuite le menu Nouvel objet / Génération / Extrusion pour obtenir la fenêtre :

mod22
Complétez les champs (cliquez dans l’arbre de construction) :

  • Base : Face_1
  • Vecteur : Vecteur_1
  • Hauteur : 50

Cocher la case Dans les deux directions puis cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer.

Avec Ombrage comme mode de visualisation, vous obtenez :

mod23

Arrondir les arêtes vives du volume obtenu.

Sélectionnez le menu Opérations / Congé 3D pour obtenir la fenêtre :

mod31

Entrez Extrusion_1 pour Objet principal, laissez 5 comme Rayon, cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer pour obtenir :
mod32

Créer un cylindre.

Au préalable, créez :

  • Le point d’insertion (menu Nouvel objet / Objets de base / Point) de coordonnées (40; 0; 0).
  • Le vecteur de coordonnées (0; 10; 0).

Sélectionnez le menu Nouvel objet / Primitive / Cylindre pour obtenir la fenêtre :

mod41
Complétez les champs :

  • Point de base : Sommet_1
  • Vecteur : Vecteur_2
  • Rayon : 22
  • Hauteur : 40

Cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer. Pour changer du mode ombrage, voici ce que vous obtenez en mode filaire :

mod42

Soustraire les deux volumes.

Sélectionnez le menu Opérations / Opérations booléennes / Découpe pour obtenir la fenêtre :

mod51
Complétez les champs :

  • Objet principal : Congé_1
  • Objet outil : Cylindre_1

Cliquez sur le bouton Appliquer et Fermer.

En affichant uniquement le volume Découpe_1 en mode ombré, vous obtenez :

mod52

Conclusions.

Le menu Aide / Geometry module / User’s Guide fournit une documentation en anglais.

Elle est au format HTML, située dans le dossier /home/votre_dossier_personnel/Salome-V5_1_5_32bit/SALOME5/V5_1_5/GEOM_V5_1_5/share/doc/salome/gui/GEOM/ et se consulte avec un navigateur quelconque.

Par ailleurs, le site de Salome propose cette même documentation au téléchargement.

Salome est-il assimilable à un logiciel de CAO 3D ?

La frontière à partir de laquelle un modeleur volumique devient un logiciel de CAO 3D n’est pas évidente à définir. Elle dépend des attentes de l’utilisateur. Avec Salome, on dessine en 3D agréablement et, avec un peu d’habitude, de manière plutôt efficace.

Au premier abord, Salome manque passablement d’élégance :

  • La pièce que l’on vient d’ouvrir ne s’affiche pas directement en mode ombré.
  • Il faut relancer le logiciel pour qu’une préférence sur la langue ou sur une couleur devienne effective.
  • Les couleurs par défaut, la pièce en jaune sur le fond bleu, sont relativement criades.

L’écrin ne fait pas le bijou, ne vous fiez pas à cette critique futile !

Salome est une véritable petite merveille, rappelant qu’un modèle volumique peut aussi être utilisé en simulation numérique, et pas seulement dans les domaines de la conception ou de la fabrication assistées par ordinateur.


Eric LEYDET

Février 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *