Un avant goût de Synfig

La version 0.64.1 est sortie le 4 Novembre 2013, voir l’annonce complète en français sur linuxfr… et par ici pour la mise à jours. (Article mis à jour le 18/11/13)

La version 0.64.0, actuelle stable, a été publiée début mai 2013 (sauf pour Windows, uniquement le 1er août), et depuis le développement a été bien actif. La prochaine version dont le code est proche, en terme de jours, d’être gelé contiendra son lot de nouveautés. Au niveau de la manipulation des courbes, dans l’empaquetage des projets, un calque ossature (expérimental), et d’autres réglages de commodité. Par encore de nouvelle interface unifiée, pas de calque sonore, mais un état Indien qui explique Synfig, c’est déjà ça !

D’ici la version 0.64.1, toutes les semaines, des versions de développement sont déposées afin de ce faire un avant goût de la prochaine saveur.

Lire la suite

Soutenez Synfig Studio, logiciel d’animation vectorielle

Synfig StudioAprès Tupi c’est un autre logiciel libre d’animation vectorielle qui lance une campagne de financement : Synfig Studio. Ce logiciel n’est pas tout jeune, prometteur depuis bien longtemps mais n’avait jamais réussi à passer le cap d’une version stable, fonctionnelle.

Dernièrement la fondation Shuttleworth (comme Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical et initiateur de la distribution Ubuntu) s’est penchée sur le berceau de Synfig Studio et lui offrit un financement de 5000 $. Ce qui permit l’embauche de Ivan Mahonin à plein temps pour développer Synfig. Actuellement l’équipe de Synfig peut payer Ivan jusqu’au 1er novembre 2013 et lance une campagne pour financer Synfig en novembre.

Lire la suite

Soutenez Tupi, un logiciel d’animation vectorielle

tupiTupi est un logiciel libre d’animation vectorielle. Pour en accélérer le développement et proposer rapidement une version 1.0, Gustav Gonzalez, le chef de projet, a lancé un appel à financement sur Kickstarter.

L’objectif est de récolter 30000 $ en un mois afin de réaliser toutes les tâches listées dans la feuille de route.

Une bonne occasion de soutenir financièrement, selon ses moyens, un logiciel libre. Rappelons que vous n’êtes débités que si l’objectif des 30000 $ en un mois est atteint.

Suivent des vidéos de réalisation avec Tupi, des tutoriels Tupi. Lire la suite

Libre Graphics Meeting 2013 à Madrid: Outils du Futur

logo événement

LGM 2013 de Madrid

Depuis 2006 se tient tous les ans une Réunion de Graphisme Libre (Libre Graphics Meeting en Anglais), à chaque fois dans un pays et une ville différente. Elle se déroulera cette année à Madrid, du 10 au 13 avril 2013.

Comme le nom l’indique, le but de l’évènement est de réunir les forces qui font évoluer le graphisme dans le monde du Logiciel Libre. Cela inclut donc les développeurs de logiciels de graphismes, mais aussi les utilisateurs, tous au même endroit au même moment pour se rencontrer, comprendre les usages des uns et des autres et améliorer nos outils. Et en effet la réunion est sous-titrée « Future Tools » (Outils du Futur), mettant ainsi l’emphase sur la capacité à fusionner nos efforts pour produire nos propres outils. Finalement n’est-ce pas cela aussi le Logiciel Libre: nous prendre en main et façonner notre propre futur à notre façon, plutôt que laisser autrui décider pour nous?

Lire la suite

Nouveautés Inkscape 0.49 – performances et rendu

Un des points faibles majeurs d’Inkscape, particulièrement visible lorsque les dessins deviennent complexes ou volumineux, est la faiblesse et la lenteur de son moteur de rendu (ceux qui ont déjà essayé de chargé une carte générée par OpenStreetMap comprendrons…). Pour notre grand bonheur, les développeurs ont mis beaucoup d’énergie à améliorer tout ça dans la prochaine version.

Nouveau moteur de rendu

Première amélioration, et sans doute la plus significative, le moteur de rendu historique d’Inkscape à été remplacé par Cairo (bien connu pour être déjà utilisé dans de nombreuses autres applications, dont Firefox, GnuPlot et FontForge). Cette modification aura demandé un travail conséquent (deux Google Summer of Code, en 2010 et 2011, plus pas mal de temps pour l’intégration définitive et la correction de régressions), mais ça valait vraiment le coup. Le nouveau moteur est significativement plus rapide avec la plupart des dessins (dans quelques cas minoritaires, il est un peu plus lent), et la consommation en mémoire vive est beaucoup plus faible (environ un quart de ce qu’elle est en 0.48), ce qui autorise l’ouverture de fichiers plus gros ou plus complexes.

De nombreux défauts liés à l’implémentation de l’ancien moteur ont, de fait, été corrigés, et les quelques régressions engendrées par la mise à jour sont en cours de correction ou de contournement. Parmi les défauts corrigés, les plus gênants concernaient le remplissage par motifs (espacement entre les motifs, problèmes avec les contours et les motifs contenant des objets découpés), les découpes imbriquées, les masques et découpes en mode contour, les fontes, et les chemins contenant des contours épais et des raccords longs.

Multi-threading

Les filtres (dont l’effet de flou, de loin le plus utilisé) sont désormais calculés avec l’ensemble des cœurs disponibles (paramètre réglable dans les Édition>Préférences>Rendu>Nombre de threads). L’édition des dessins contenant des nombreux filtres ou des grands objets filtrés est donc notablement plus rapide sur les machines multi-cœurs.

Mise en cache

Le rendu des objets est automatiquement mis en cache pour améliorer la réactivité de l’application pendant l’édition. Cette amélioration est particulièrement visible lors de la sélection ou la désélection d’objets, et dans l’édition des chemins en général.

Ajout du 25 janvier 2013 :
La version de développement est disponible pour test sous forme de PPA, de code source ou, pour les utilisateurs de Windows, d’exécutable.

[Brève] Sortie d’Inkscape 0.48.4

En passant

15 mois après la dernière publication officielle[*], l’équipe de développement d’Inkscape vient d’annoncer la sortie d’une nouvelles version numérotée 0.48.4. Aucune nouvelle fonctionnalité, mais moult défauts ont été corrigés, et quelques traductions (dont la française) mises à jour. Tout le détail des corrections est disponible sur Launchpad (0.48.3, 0.48.4).

[*] La version 0.48.3.1, bien que disponible en téléchargement, n’avait jamais été officialisée du fait de l’absence de paquet installable pour Mac OS-X (non résolu à ce jour).

Nouveautés Inkscape 0.49 – les formats

Continuons notre petit tour d’horizon des nouveautés d’Inkscape 0.49 (commencé avec les extensions il y a quelques temps) avec les modifications qui concernent les formats supportés.

Nouveaux formats

Pour commencer pour les nouveautés, deux formats d’exportations font leur apparition :

Une seule nouveauté dans les importations, mais de taille, avec le support des fichiers créés avec Microsoft Visio. Vous pourrez ainsi récupérer vos vieux diagrammes ou schémas pour les convertir en tout simplicité en SVG.

D’autres formats ont en outre été quelque peu retouchés, ou ont reçu de nouvelles options.

XAML

L’exportation eXtensible Application Markup Language (XAML), langage Microsoft pour la création d’interfaces, profite du travail réalisé sur le format FXG (les deux conversions utilisent XAML) pour étendre la gamme d’objets convertis et améliorer la qualité de l’exportation.

SVG compressé avec média

L’exportation SVG Inkscape compressé avec média s’enrichit d’une nouvelle option permettant d’inclure dans le fichier zip la liste (dans un fichier texte) des fontes utilisées dans le fichier SVG. On est encore loin de l’intégration souvent demandée des fontes elles-mêmes, mais pour des histoires de licence, on peut douter que ce soit possible.

Gimp XCF

L’exportation Gimp XCF reçoit trois nouvelles options pour l’enregistrement des guides, l’enregistrement des grilles, et l’exportation du fond dans chaque couche, ainsi qu’un nouvel onglet d’aide (Si vous êtes utilisateur de Windows, pensez à ajouter le chemin vers l’exécutable Gimp dans votre variable d’environnement PATH pour avoir accès à ce format). Par ailleurs, cette nouvelle version corrige quelques défauts et améliore la gestion des identifiants des calques (le label est exporté, ou à défaut l’attribut id).

Exportation PDF/EPS/PS avec LaTeX

Il est désormais possible de réaliser une mise à l’échelle de l’image. Pour cela, il faut inclure le paquet « calc » puis redimensionner l’image avec « \svgscale » à la place de « \svgwidth ».

Par ailleurs, le style de la police est exporté avec « \textit{} » pour le texte italique, « \textbf{} » pour le gras, et « \textsl{} » pour l’oblique. Important, la police Arial possède une forme oblique, mais pas d’italique, et c’est donc l’oblique qui sera utilisé à la place dans LaTeX. Si vous souhaitez un vrai italique, il est préférable de choisir une autre police dans Inkscape.

Images matricielles

Depuis la version 0.47, une boîte de dialogue propose le choix entre un lien et une incorporation lors de l’importation d’une image matricielle (dans ce dernier cas, l’image est codée directement dans le fichier SVG, mais ne peut plus être éditée avec un outil externe). Le principal désagrément de cette fonctionnalité était que la boîte s’affichait à chaque fois, sans possibilité de désactivation. Ce défaut est corrigé et vous pourrez choisir d’afficher ou pas le message, et dans la négative, décider si les images doivent être toujours liées ou toujours incorporées dans le fichier.

Qualité du SVG

Une nouvelle préférence permet l’activation d’une vérification de la qualité du SVG à l’ouverture ou à l’enregistrement d’un fichier, pour détecter les éléments, attributs et propriétés inutiles. Vous pourrez aussi choisir si l’application génère des avertissements (en mode ligne de commande) et si les parties superflues doivent être supprimées.

Toujours au chapitre SVG, l’option –export-text-to-path fonctionne désormais pour l’exportation au format SVG simple (purgé des éléments spécifiques à Inkscape).

Marges PDF

Lors de l’exportation au format PDF, la boîte de dialogue propose un nouveau champs « marge ». On est encore loin de ce que propose Scribus ou l’extension Marques d’impression, mais c’est un bon début !

La démo de Morevna Project est en ligne


The Beautiful Queen Marya Morevna

« The Beautiful Queen Marya Morevna: Demo » fait partie du projet Morevna et a pour ambition de créer un dessin animé complet en faisant uniquement usage de logiciels Open Source. Cette démo est en l’état un court-métrage réalisé en utilisant Synfig Studio, Blender, Pencil, MyPaint, Remake, GIMP. Le montage a été réalisé avec Blender. Plus d’information: http://morevnaproject.org/

[source]

Capitole du Libre 2012, un plateau « Multimédia » d’exception!

Capitole du Libre 2012 à Toulouse

Capitole du Libre 2012 à Toulouse, le Samedi 24 Novembre 2012 et le Dimanche 25 Novembre 2012

Comme chaque année, l’association Toulibre organise un grand événement autour du Logiciel Libre à Toulouse. Le thème « Multimédia », coordonné par votre serviteur, est traditionnellement riche, avec des invités prestigieux dont les noms ne vous seront pas inconnus et ne manqueront pas de susciter votre intérêt!

Conférences Multimédia, samedi 24 novembre

Lire la suite